Mechelen-blogderkatze

Malines n’est pas la plus touristique des villes flamandes. Il faut dire qu’elle est entourée de voisines de choix, Bruxelles et Anvers, qui lui font peut-être de l’ombre. Mechelen, petite ville paisible, triste et sans histoire ? C’est ce qu’on va voir !

Cher lecteur, retiens ceci, la quiétude est parfois à ta porte et  il suffit d’à peine 15 minutes de train, pour faire de belles découvertes et se changer les idées.

Je n’étais jamais allée à Malines. Enfin si, un dimanche d’hiver où il faisait moche, à l’occasion d’une biennale d’art contemporain. Je me souviens d’une salle de projection avec des banquettes en bois, d’un café sans caractère sur la place principale sans un chat à l’horizon. J’ai aussi un lointain souvenir de petits  ponts sous le vent et de l’étrange tour qui domine la ville d’un bloc.

C’est  en compagnie de ma mère et dans une toute autre optique que je débarque à Mechelen. Les abords de la gare ne sont pas très sexy, nous ne savons pas trop vers quelle direction aller. Nous nous retrouvons à longer une route qui encercle la ville du même genre qu’Anvers ou Gand. Je commence à me demander si c’était une bonne idée d’avoir choisi cette destination. Ma maman, toujours sage, me dit d’être patiente. J’écoute donc ma maman!

Peu à peu, je me détends à la vue de la rue commerçante décorée de petits drapeaux colorés.  Je repère la jolie devanture de Peloton de Paris. C’est un « bicycle bar » … drôle de concept…

mechelen7-bdk-peloton de paris

Je retrouve mes repères, un plan de ville se dessine dans ma tête. Il faut dire que j’avais préparé mon coup avec mon plan use-it en poche.

Rien sans mes boulettes

Le beau temps était ma condition sine qua non de cette excursion, sans quoi c’était balletjes chez Ikea. J’ai bien eu droit à mes boulettes mais en terrasse de la jolie place Vismarkt. Celle-ci est devenue mon endroit préféré de la ville. Cette place remplie de cafés brasseries est bordée par le canal où les cygnes pataugent calmement. Nous avons vue sur l’intriguant bâtiment Lamot, une ancienne brasserie art-déco transformée en centre de congrès.

mechelen8-bdk

Lamot Mechelen - Blog der Katze

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises car Mechelen a des secrets bien gardés. Comme son magasin Muuto aménagé dans un espace d’ancien cloître qui donne sur une très belle cour aux murs blancs contrastant avec le vert de la pelouse.

mechelen-Muuto-bdk

Béguinage avec toi

Nous débouchons sur la grand-place et son lot de terrasses où les mamies boivent leur binouse et jouent au carte. Tout est propre et tranquille. Le « Garage », un petit espace  d’art actuel tout proche, est malheureusement fermé. Nous marchons donc jusqu’aux petit et grand béguinage en quête de bucolisme et nous ne serons pas déçues. Mais ne vous attendez pas à des béguinage fermé comme à Amsterdam et Leuven… le béguinage est en fait un quartier qui s’articule autour de l’église … Nous entrons dans des cours moyen-âgeuses.

Les rues sont presque vides en ce milieu de semaine et nous nous plaisons à observer ces petites maisons centenaires bien alignées.  Donnez-moi un chevalet, un pinceau et de la peinture à l’huile et je me transforme en Vermeer !

mechelen6-bdk-beguijhof

Chef un petit verre

Retour à la Vismarkt car il se fait soif. On nous a conseillé le Gouden vis, un charmant café art nouveau. J’aime ce genre d’endroit non prétentieux. Nous faisons un petit tour dans la boutique de design « simple » juste en face… avant de repartir vers la gare. Nous relongeons le canal et faisons un petit crochet vers un charmant petit parc. C’est le moment de reprendre le train, satisfaites de notre journée.

 

Malines n’est peut-être pas la plus trendy des destinations mais c’est justement ça qui la rend adorable et agréable.

Adresses:

Muuto-shop, Drabstraat 8c, 2800 Mechelen

Béguinages - Nonnenstraat, 2800 Mechelen

Gouden Vis - Nauwstraat 7, 2800 Mechelen (le Bazart tout à côté à l’air aussi bien sympathique)

mechelen2-bdk mechelen4-bdk

mechelen5-bdk